La COP21 joue les prolongations, l'accord attendu samedi

 |  Posted by Christelle Lebrasse  |  0

Le nouveau projet d’accord ressemble déjà plus à un compromis. On est passé à 27 pages au lieu de 29 mais surtout, il ne reste plus qu’une cinquantaine d'options encore à trancher. Les négociateurs ont avancés par exemple sur l’objectif climatique. Il faut limiter le réchauffement de la planète bien en deçà de 2 degrés stipule le projet, et continuer les efforts pour atteindre 1,5 degré. C’était une revendication chère aux pays du Sud. Les principaux points qui restent à trancher sont ceux qui portent sur le financement et la différenciation.

Donc, qui donne combien d’argent et quand. Les négociations ont toutefois peu avancé sur ce sujet. Le principe que l’engagement financier des pays développé à partir de 2020 soit revu à la hausse semble être acquis. Là aussi c’était une préoccupation majeure des pays en développement. Les ONG déplorent toutefois que le prix du carbone a disparu du texte, sans doute une concession faite aux pays pétroliers comme l’Arabie saoudite et le Venezuela. Autre déceptions pour certains observateurs : la révision des engagements nationaux en faveur du climat. Elle n’est prévue qu’à partir de 2025.